DentalGeneva

L’orthodontie interceptive

Bonjour ! Aujourd’hui nous allons parler de l’orthodontie interceptive, également appelée orthodontie fonctionnelle 🦷⚡. Il s’agit d’une branche de la dentisterie qui se concentre sur la prévention des anomalies et des déformations dentoalvéolaires. Le diagnostic précoce des problèmes d’éruption, des anomalies d’occlusion et la détection des anomalies de croissance des mâchoires sont extrêmement importants pour assurer une correction facile et rapide.

En cas de développement anormal, il est possible de prendre des mesures interceptives précoces (avant que toutes les dents définitives n’aient poussé). Ces mesures permettent d’obtenir des conditions idéales pour l’éruption des dents définitives. Une mâchoire supérieure trop étroite avec une occlusion croisée latérale, une avancée de la mâchoire inférieure ou un recul massif de la mâchoire inférieure peuvent être traités sans douleur dès cette phase de développement.

Une technique ou un appareil est dit « fonctionnel » quand il fait travailler les muscles sans générer de force par lui-même. L’orthodontie fonctionnelle utilise la croissance et le développement de l’os de la mâchoire ou des muscles de la bouche et de la mastication afin de guider les dents vers une denture correcte. En règle générale, si cela s’avère nécessaire, une telle phase interceptive est réalisée entre 7 et 12 ans.

Orthodontiste enfant geneve copie
Orthodontie fonctionnelle sans bagues, pour un traitement en douceur chez l’enfant.

Mauvaises habitudes : sucette, sucer son pouce, interposition de la langue

Le principal ennemi des orthodontistes est la succion du doigt ou de la tétine. Ces mauvaises habitudes doivent être abandonnées tôt, au plus tard lors de l’apparition des dents définitives (6-7 ans). Dans le cas contraire, la position des dents et des mâchoires risque de se développer de manière défavorable et causer une Béance (malocclusion). Voici une vidéo illustrant la déformation de la mâchoire supérieure et des dents, causée par la succion prolongée d’un doigt :

La respiration buccale et la déglutition infantile persistante qui s’ensuivent peuvent causer une pléthore de problèmes de santé, comme le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH ou ADHD), l’apnée du sommeil, la fatigue chronique, l’indigestion, etc.

Perte prématurée des dents de lait

Occlusion croisée fonctionnelle

Recul de la mâchoire inférieure

Les reculs massifs de la mâchoire inférieure (occlusion distale) devraient également être traités avant l’éruption de toutes les dents définitives. Idéalement, pendant le pic de croissance. Cela se fait à l’aide d’appareils amovibles et/ou fixes, ce qui permet de créer une base idéale pour les dents définitives. Cette orthodontie dite fonctionnelle tire profit de la croissance et du développement de l’os maxillaire ou des muscles de la bouche et de la mastication.

Malocclusions de troisième classe (progénisme)

Malocclusion classe 3 enfant geneve 1
Malocclusion de troisième classe

Grosses amygdales pharyngiennes et palatines

L’augmentation du tissu lymphatique est certes normale dans les jeunes années – néanmoins, de très grosses amygdales pharyngiennes ou palatines peuvent souvent entraîner une respiration nasale entravée. La respiration buccale défavorable qui en résulte entraîne automatiquement une position basse de la langue, ce qui a des répercussions négatives sur la position des dents et la croissance des mâchoires. Dans des cas exceptionnels, il est donc conseillé de procéder à une ablation précoce des amygdales. L’indication d’une ablation précoce des amygdales pour des raisons orthodontiques est posée par l’orthodontiste en collaboration avec l’oto-rhino-laryngologiste.

Si vous pensez que l’occlusion de votre enfant ne se développe pas correctement, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi au cabinet au 022 732 50 00 ou en cliquant sur le lien ci-dessous. Je me ferai un plaisir de vous aider !

Comment contacter Dental Geneva ?

Derniers articles