Étude de cas : Invisalign avant après

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Invisalign avant après : exemple de traitement du chevauchement dentaire.

Laura a toujours eu des problèmes de chevauchement des dents inférieures. Elle avait des difficultés à passer le fil dentaire et donc du mal à maintenir une bonne santé bucco-dentaire.
En vieillissant, les dents de sa mâchoire supérieure ont également commencé à se déplacer.

Pour cette patiente de 28 ans, il était inenvisageable d’avoir à porter un appareil dentaire comme des bagues métalliques, qui selon elle auraient été inesthétiques pour une jeune femme.

Lorsque je l’ai rencontrée en janvier 2020, Laura était très complexée par son sourire et me confiait éviter le plus souvent de montrer ses dents. Elle souhaitait une méthode discrète pour les réaligner et avait cherché sur internet un dentiste qui pratique la méthode Invisalign à Genève.

Le sourire de notre patiente, avant et après un traitement Invisalign
Laura, patiente du cabinet Dental Geneva,
Photos Invisalign avant après le traitement.

Sa dentition méritait bien un petit alignement, mais n’avait rien de catastrophique d’un point de vue esthétique ou mécanique (pour manger, fermer la mâchoire etc.). Dans ce type de cas, la composante psychologique est importante, car des dents mal alignées entrainent un inconfort social. C’est souvent celui-ci qui déclenche le besoin de consulter un orthodontiste.

Après avoir effectué les examens nécessaires, nous avons décidé de mettre en place un plan de traitement Invisalign pour remettre l’alignement du sourire de Laura sur la bonne voie. Invisalign utilise une série d’aligneurs transparents et sur-mesure pour remettre en place vos dents en quelques mois et en toute sécurité.

Invisalign est une technique d’orthodontie sans fil,
ni bague qui permet de corriger la mauvaise position des dents
sans que personne ne le remarque

J’ai progressivement transmis à Laura plusieurs séries de gouttières. La consultation de contrôle (toutes les 5 semaines environ) m’a permis de m’assurer de la bonne évolution du traitement et de la guider dans l’entretien de ses aligneurs.

Pour finir, en seulement 9 mois, les dents de Laura ont été réalignées et le chevauchement de ses dents corrigé. Les résultats obtenus grâce aux gouttières invisibles Invisalign lui ont (littéralement) rendu le sourire.

Excepté les membres de ma famille, la plupart des gens ne savent même pas que j’ai porté des gouttières Invisalign !

Laura, patiente Invisalign Dental Geneva

L’évolution de la technique et l’avènement des aligneurs invisibles permettent aujourd’hui une très bonne efficacité des traitements en toute discrétion pour ne pas gêner la vie sociale et professionnelle.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’orthodontie n’est pas destinée uniquement aux enfants et adolescents. Le traitement orthodontique à l’âge adulte a un effet positif sur l’apparence et l’estime personnelle ainsi qu’un effet durable sur la santé bucco-dentaire.

Laura affirme par exemple qu’excepté les membres de sa famille, la plupart des gens ne savent même pas qu’elle a porté des gouttières Invisalign !

Voici les autres cas les plus courant traités avec succès au cabinet Dental Geneva :

  • L’espacement exagéré des dents : les dents sont trop espacées les unes des autres, entrainant des risques de rétention alimentaire et donc de caries.

  • Le diastème (dents du bonheur) : le cas le plus fréquent est l’écartement entre les deux incisives de la mâchoire supérieure.

  • Les dents qui sont trop en avant : cette imperfection est corrigée à l’aide d’un élastique dentaire.

  • La supraclusion : lorsque les incisives et les canines supérieures masquent les dents inférieures.

  • Les cas de sous-occlusion : lorsque les dents inférieures recouvrent les dents supérieures.

  • L’infraclusion (béance dentaire) : il s’agit d’un espace entre les dents du maxillaire supérieur et celles de l’arcade inférieure (lorsque la bouche est fermée).

  • L’occlusion en bout-à-bout : les incisives se mettent bout à bout, entrainant leur usure précoce.

  • L’anodontie : absence d’une ou de plusieurs dents dans la mâchoire.

Dr Victoria Klimovich
Dr Victoria Klimovich

Orthodontiste au sein du cabinet Dental Geneva.
Master d’orthodontie à l'université du King’s College de Londres. Membre de la Société européenne d’orthodontie et du Collège royal des chirurgiens d’Édimbourg.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp